VOTE | 19 fans

#204 : Pipe taffe pomme

Titre US : Apple bong
Titre FR : Pipe taffe pomme

Diffusion US (Showtime) : 13/04/2010
Diffusion FR (Canal +) :  21/04/2011

 


Jackie décide d'affronter Eddie qui la harcèle sans cesse et lui demande de se tenir loin de sa famille.

Le Dr Cooper et Jackie sont en désaccord sur la façon de traiter les nausées des patients atteint d'un cancer et qui sont traités par chimiothérapie. Jackie fournit au patient de la marijuana médicale, même si c'est illégal, dans l'Etat de New York.

Eddie invite Kevin à un jeu de baseball. Au lieu de passer la nuit avec Jackie, Kevin préfère sortir avec Eddie.

Zoey révèle à Jackie qu'elle pense être enceinte. Le Docteur O'Hara séduit Sam l'infirmier.

 

Ecrit par : Christine Zander
Réalisé par : Alan Taylor

Titre VO
Apple Bong

Titre VF
Pipe taffe pomme

Première diffusion
13.04.2010

Première diffusion en France
21.04.2011

Plus de détails

Diffusion US (Showtime) : 13/04/2010
Diffusion FR (Canal +) :  21/04/2011

Réalisateur Alan Taylor
Scénariste Christine Zander
Casting Arjun Gupta (Sam), Lenny Jacobson (Lenny), Patrick Breen (Martin)

 

Une suggestive ellipse narrative fait comprendre au téléspectateur que Jackie a accepté l'intrusion d'Eddie dans sa vie privé, sans émettre la moindre réserve. Mais l'infirmière – qui possède force de caractère et détermination – rend visite à l'importun, dans la parapharmacie où il est employé. Elle émet à l'encontre de ce dernier un message des plus éloquent : « Tiens-toi loin de moi et de ma famille ! ». Apparemment, la menace demeure sans effet, puisque Eddie revient à la charge !

Mais cette production « Showtime » ne se focalise pas sur la seule protagoniste féminine du titre. Deux consœurs de Jackie – le Docteur Eleanor O'Hara et l'infirmière Zoey Barkow – profitent des feux de la rampe. La meilleure amie de Jackie est abordée par Sam - l'interne Indien – dans l'enceinte de l'hôpital, avant d'être « culbutée » dans la paroisse de l'établissement catholique. Depuis des siècles, les yeux de la Sainte Trinité en ont vu d'autres ! Si l'acte se révèle blasphématoire, le « show » a démontré – depuis ses débuts – qu'une morale fluctuante fait partie intégrante de sa marque de fabrique.

Mais à l'image de l'existence, « Nurse Jackie » consiste en un éternel enchevêtrement du « Yin » et du « Yang » ! Zoey Barkow – pusillanime lors de la première saison – prend du galon (et aussi du ventre), au cours de cette nouvelle livraison. Assistée de son collègue Thor, elle sauve le frêle souffle d'un jeune enfant, que sa mère – affolée – amène au service des urgences. L'aide-soignante – qui n'a effectué que son sacerdoce - ne demande ni gloire, ni remerciement. Pourtant, ces derniers interviennent, par le biais d'un magnifique bouquet de fleurs et d'un merci que lui offre le Docteur O'Hara. Pardon pour l'utilisation de ce langage cru, mais - d'un tempérament frustrée et hystérique - la grande cheminée anglaise avait bien besoin d'être ramonée ! Simple tribut sexuel qu'offre un humble descendant de colons de l'Empire Britannique à un sujet de sa Majesté !

Pour clôturer cette notule – et en revenir à sa principale intéressée – notre dévouée infirmière fournit à un patient, atteint d'un cancer, un sachet de marijuana. Elle lui confectionne – à l'aide dune pomme - dérobée sur un plateau-repas - une pipe à eau ; la bien-nommée « Apple Bong » du titre !

Rondement mené, cet épisode de « Nurse Jackie » - concocté par la scénariste Christine Zander – contient son lot de rebondissements et de surprises. Il ne faut pas omettre l'humour et la dérision, qui caractérise son contenu habituel. A moins d'avoir manqué un rendez-vous – ce dont je n'ai pas souvenance – je m'interroge toujours sur l'éviction, pure et simple, du personnage de Mohammed « Mo-Mo » de la Cruz. L'infirmier et confident masculin de Jackie a été remplacé par un confrère d'une « minorité visible », à la prestation moins convaincante. La présence de l'irritant Docteur Fitch Cooper devrait – également - être remise en question. En effet - au sein de la série - cette dernière perd incontestablement de sa pertinence !

source : lesseriescestlavie.over-blog.com

 

 

D’un pas pressé, Jackie se rend le lendemain matin à la pharmacie d’Eddie. Elle lui reproche son intrusion dans sa vie et le traite de psychopathe. En sortant du magasin, elle bouscule de colère une pile de boites.

Dans la rue, elle appelle Kevin et lui propose d’envoyer les filles passer la nuit chez sa sœur, pour leur permettre de passer une soirée en amoureux.

Sam discute avec Zoey, il apprécie d’avoir un travail fixe ce qui lui permet de faire connaissance avec le personnel avec lequel il se sent bien et accepté. Zoey l’arrête et lui explique qu’elle n’aima pas « papoter ». A ce moment, une jeune mère avec un enfant dans les bras entre en demandant de l’aide, son enfant ne respire plus. Zoey le prend dans les bras et crie à Sam de biper le docteur O’Hara. Jackie n’est pas encore arrivée, Zoey prend la situation en mains en se forçant de rester calme. Les soins qu’elle prodigue ne ramènent pas le petit garçon et elle décide de pratiquer l’intubation. Thor lui rappelle qu’ils n’ont légalement pas le droit de pratiquer. Elle donne ses consignes à Thor d’une voix assurée et ferme. Elle pratique l’intubation, le signal cardiaque revient et le pouls est normal. Thor la félicite, elle a sauvé la vie du petit garçon. O’Hara arrive, Zoey sort pour avertir la mère que tout va bien et qu’il est entre les mains du dr O’Hara, un excellent médecin. Thor demande à O’Hara de ne pas en parler car Zoey serait radiée. O’Hara lui répond d’arrêter d’en parler déjà.

Un ambulancier, Lenny, félicite Zoey pour son sauvetage héroïque. Jackie demande de qui il s’agit. Zoey répond qu’elle a juste fait en sorte de garder quelqu’un en vie. Thor ajoute qu’O’Hara est arrivée à la dernière minute dans sa robe Oscar de la Renta.

Jackie a compris et demande à Zoey si elle a intubé sans le docteur. Zoey répond qu’elle a fait ce qu’il fallait. Jackie lui rappelle les risques qu’elle courait, mais Zoey est certaine d’avoir fait ce qu’aurait fait Jackie. Zoey conclut en observant qu’elle n’aurait jamais cru que Jackie l’embêterait pour avoir fait le boulot.

Jackie rejoint Coop près d’un patient qui vomit. Il lui passe la bassine et l’informe qu’il s’agit d’un lymphome au stade trois, avec une déshydratation aiguë, causée par des nausées permanentes après la 3ème séance de chimio. Nancy répond qu’elle va placer une perfusion. Martin Vobernick demande à Jackie qui le couvre d’une couverture si sa souffrance vaut la peine. Jackie lui demande s’il a essayé de fumer de l’herbe. Cooper, scandalisé, lui coupe la parle en disant à son patient qu’ils tâtonnent pour les antis nauséeux mais il lui promet d’en trouver un qui fasse effet.

Cooper attend Jackie dans le couloir pour lui reprocher d’avoir conseillé de l’herbe au patient. Il lui ordonne de ne jamais conseiller une substance illégale à un patient pour un symptôme qu’un remède légal peut combattre. Jackie lui demande de se décoincer pour ne pas figurer dans les 25 médecins les plus cons de Manhattan. Dans un autre état, il lui aurait été prescrit du cannabis thérapeutique. Elle lui conseille ce qui va l’aider. Coop crie que c’est lui conseille et elle écoute et acquiesce.

O’Hara, aidée de Sam, examine un patient. Il lui montre le dossier, en se tenant contre O’Hara, geste auquel elle n’est pas insensible. Ce qui se termine dans la chapelle en réfection. Chacun avoue à l’autre, pendant leurs ébats  qu’il a une copine.

Akalitus a convoqué Jackie dans son bureau. Elle lui demande si elle a pris rendez vous avec le pédopsychiatre dont elle lui a donné l’adresse. Jackie est émue et répond que Grace n’a que dix ans et elle fait des fixations étranges. Elle s’inquiète de la prévention incendie au lieu de s’intéresser à la musique. Ils ont rendez vous avec le médecin qui semble aussi faire partie des meilleurs docteurs de New York, dans un mois.

Jackie confie qu’elle trouve Coop pire qu’avant. Akalitus est au courant du sermon qu’il a fait à jackie et comprends ses raisons. Il ne veut pas qu’une infirmière conseille aux patients des substances illégales pour les soulager. Jackie explique que ce pauvre type a tout essayé et il n’arrête pas de vomir. Akalitus ajoute que pousser un patient vers des drogues illégales alors qu’on le traite à l’hôpital est inacceptable.

L’ambulancier Lenny est encore là, il répond à Jackie qu’il a fait l’aller-retour deux fois déjà. Il montre à Jackie une caricature qu’il a faite de Zoey qui n’a pas l’air de l’aimer. Zoey lui demande de ne plus montrer ça en le tapant.

O’Hara, décoiffée vient donner des consignes pour ses patients, mais Jackie la regarde et lui demande de venir déjeuner immédiatement. Jackie la force à parler et elle avoue dans un éclat de rire avoir sauté un infirmier dans la chapelle. Jackie comprend qu’il s’agit de Sam. O’Hara croit lui apprendre que c’est un ancien drogué. Jackie est catastrophée, elle le trouve imbu de lui-même. O’Hara lui rappelle Eddie, Jackie répond que c’est terminé et quoi qu’il y ait eu, c’est devenu un gros merdier. Elle pense que c’est sa faute et qu’elle n’a pas vu venir. O’Hara s’inquiète qu’Eddie ait envie de mettre Kevin au courant. Jackie sait qu’il ne le fera pas, Eddie l’aime avec un peu de haine désormais.

Eddie entre dans le bar de Kevin et lui montre des places au premier rang . Kevin jure mais il ne peut pas, Jackie a prévu une soirée.

O’Hara est allée acheter un gros bouquet de fleurs. Thor lit un des magazines qu’il affectionne. Sam vient à côté de lui, Thor s’aperçoit qu’il n’est pas dans son assiette. Il lui propose d’être son parrain du boulot pour l’aider. Soulagé, Sam lui tombe dans les bras. Quand il confesse qu’il vient de coucher avec un docteur, Thor lui demande de ne plus lui adresser la parole.

Jackie voit le patient au lymphome prêt à sortir, elle s’étonne mais Coop lui a donné l’autorisation et une ordonnance et le nom d’une clinique spécialisée. Jackie prépare le fauteuil à roues et le regarde s’habiller avec peine. Il a l’air de souffrir.

Coop montre la liste de ses suiveurs sur Twitter à Zoey. Jackie qui accompagne le patient lui prend son stylo dans sa poche, au passage. Il profite pour montrer à Zoey comment il diffuse « une infirmière vient d’emprunter mon stylo. ». Zoey complète : « et maintenant une infirmière va vers le distributeur » et elle le laisse seul.

Jackie croise Lenny, elle lui demande de l’accompagner dans l’ambulance. Elle sait qu’il détient du cannabis et apprend au patient cancéreux une technique assez originale avec une pomme. Le patient constate que la manière de Jackie est efficace et Lenny se propose pour la fourniture.

En retournant dans l’hôpital, Jackie rencontre Coop qui décide de s’occuper personnellement du patient cancéreux qu’il appellera pour surveiller son état. Il ajoute que s’il a eu l’air coincé un moment auparavant, c’est qu’avec son classement et Twitter, il doit montrer l’exemple maintenant.

O’Hara offre les fleurs à Zoey, pour le bon boulot qu’elle a assuré. Zoey s’en va sans les prendre. Jackie qui a tout vu la suit et entre de justesse dans la cabine d’ascenseur où est Zoey. Puis elle la suit en pédiatrie où dort le petit garçon qu’elle a sauvé le matin. Au bout d’un petit moment de silence, Zoey confie à Jackie qu’elle est enceinte. Avec une petite caresse sur l’épaule de Zoey, Jackie reste près d’elle, sans parler en regardant le petit garçon.

Kevin appelle Jackie en lui demandant de ne pas s’énerver. Les filles sont chez sa sœur comme prévu mais il lui demande comme une faveur de repousser leur sortie de quelques heures pour pouvoir répondre à une invitation pour un match des Mets. Jackie entend Eddie parler et comprend ; elle demande à lui parler pour l’enjoindre à ne pas faire ça, mais il plaisante en parlant d’autre chose.  De guerre lasse, Jackie raccroche, catastrophée.

Chez elle, Jackie prépare un plat qu’elle amène chez le patient cancéreux, content de pouvoir reprendre une vie presque normale. Elle lui donne les biscuits au cannabis qu’elle a confectionnés en lui recommandant de n’en prendre qu’un par jour. Elle lui donne la recette et l’adresse du dealer de Lenny. Puis elle le laisse devant sa télé qui diffuse le match des Mets.

 

Jackie, en colère, entre dans la pharmacie d’Eddie.

 

Eddie : Mme Feinberg ?

Cliente : Mon anticoagulant est compatible ?

Eddie : Tout à fait, mais prenez le Lopressor au coucher.

Jackie : Pas d'antiacide avant le lendemain. Ne vous levez pas trop vite. Vous auriez des vertiges. Bon courage. Bon courage !

(à Eddie) Ma maison ? Mes enfants ? Tu perds la boule ?

Eddie : Tu me manques.

Jackie : Tu peux pas te pointer chez moi.

Eddie : Je suis nostalgique.

Jackie : Je m'en fous. Tu agis comme un psychopathe.

Eddie : Qui ça ? Moi ou toi ? Je ne peux pas tout oublier comme toi.

Jackie : J'ai pas tout oublié. J'ai une famille.

Eddie : Une famille ? C'est ça. Tu connais ton problème ? T'es trop gourmande. Voilà. Sans parler de ta colère refoulée.

Jackie : T'as pas idée.

Eddie : Suivant.

 

Dans la rue

 

Jackie (au téléphone) : Salut, chéri. Et si on envoyait les filles chez ta sœur pour la nuit ? Non, ça va. Très bien, même. Ça fait un bail qu'on n’a pas passé une soirée en amoureux. Super. Je t'aime aussi.

 

A l’hôpital

 

Sam : C'est plutôt chouette d'avoir un boulot fixe. Je peux faire connaissance avec le personnel. Avant, je n'étais pas à l'aise. Maintenant, je suis prêt à dire "salut, comment tu t'appelles ?" Si on avait une équipe de softball, j'en ferais même partie. Je dis pas que je suis bon...

Zoey : Sam, j'aime pas trop papoter.

 

Une jeune femme affolée, entre avec un bébé dans les bras.

 

Jeune femme : Il ne respire plus. Pitié, il ne respire plus.

Zoey : Calmez-vous, on va l'aider. Donnez-le-moi, s'il vous plaît.

Jeune femme : J'ai shampouiné le tapis. Il doit faire une allergie. Il ne respire plus.

Zoey : Bipe Dr O'Hara. Suivez-moi. Jackie est là ?

Thor : Pas encore.

Zoey : Merde. Il me faut un médecin ! Ça va aller. Pouls faible et rapide.

(à Thor) : Adrénaline et Solumedrol. Il ne respire plus. Il faut intuber.

Thor : Dr O'Hara arrive.

Zoey : Il bleuit. Il faut le faire.

Thor : Légalement, on ne peut pas.

Zoey : On n'a pas le choix. Merde. Chariot d'urgence. Lame courbe taille deux et sonde d'intubation. On rehausse l'omoplate. On positionne le cou. La couleur a changé. C'est en place.

Thor : Plus de pouls.

Zoey : Début du massage.

Thor : Rythme sinusal. On a un pouls. Tu as réussi.

(à O’Hara qui entre)  Zoey lui a sauvé la vie. Deux fois. Elle l'a aussi intubé. Vous énervez pas. Dites rien. Elle serait radiée.

O’Hara : Je propose donc qu'on arrête d'en parler.

 

Zoey (à la mère): Tout ira bien. Le Dr O'Hara est là. C'est un excellent médecin.

 

Jackie : Ça pue le désinfectant et la sauce à chips. C'est infect.

Lenny : Pardon. Les goûts et les couleurs...

Thor : T'es dégoûtant. Mange des fruits.

Lenny : Merci. Zoey ! Bravo pour ton sauvetage héroïque, ce matin.

Jackie : Quoi ?

Zoey : J'ai juste fait en sorte de garder quelqu'un en vie.

Thor : Dr O'Hara a débarqué à la dernière minute dans sa robe Oscar de la Renta. On a eu chaud.

Zoey : Il est en vie, c'est ce qui compte.

Lenny : Ça met la pression, pas vrai ? L'année dernière en boîte, un mec a fait une overdose. Il est tombé raide, pas de pouls. Sa copine hurlait. "Reviens. Me laisse pas !" Alors j'y vais et je lui colle un dernier choc. Il revient à lui et demande une clope. Pas un merci. Pas grave. J'étais un héros.

Zoey : Ta nourriture empeste, Lenny.

 

Jackie : Tu as intubé sans médecin ?

Zoey : J'ai fait ce qu'il fallait.

Jackie : Tu sais que c'est risqué ?

Zoey : J'ai fait ce que tu aurais fait. J'aurais jamais cru que tu m'emmerderais pour avoir fait le boulot.

Akalitus : L'urine n'est pas comestible. Jackie, j'ai à vous parler.

 

Jackie revient aux urgences.

 

Coop : Te voilà. Lymphome au stade trois. Déshydratation aiguë causée par des nausées permanentes après la 3e séance de chimio.

Jackie : Je le mets sous intraveineuse. Comment vous appelez-vous ?

Patient : Martin Vobernick.

Jackie : Impossible de vous soulager ? Des effets secondaires ?

Vobernick : J'étais sous Zofran.

Jackie : Constipation ?

Vobernick : J'ai testé un antinauséeux.

Jackie : Les migraines sont horribles.

Vobernick : Ils m'ont mis sous Anzemet.

Jackie : Plus de migraine, mais crampes, nausée et diarrhée... Vous supportez le Decadron ?

Vobernick : Ulcères. Vous avez dû voir bien pire, mais tout ça... Ça en vaut la peine ? J'ai froid.

Jackie : Vous avez essayé de fumer de l'herbe ?

Vobernick : Je suis guide dans le métro. Je fais des mots croisés et je chante dans un quatuor. Je suis célibataire. Fatalement. Comment je trouverais de l'herbe ?

Coop : Bon, M. Vobernick. On tâtonne avec les antinauséeux, mais je vous promets d'en trouver un qui fasse effet.

Jackie : On fera tout pour vous soulager.

 

Coop : Qu'est-ce que tu as dit ?

Jackie : Quoi ? Pitié, non.

Coop : Conseiller de l'herbe au patient ? Ne conseille jamais une substance illégale au patient pour un symptôme qu'un remède légal peut combattre.

Jackie : C'est ta nouvelle image ? Les 25 médecins les plus cons de New York. Décoince-toi un peu. Dans un autre État, on lui aurait prescrit du cannabis thérapeutique, au moins pour essayer.

Coop : Il vit ici, pas dans un autre État.

Jackie : Il peut même vivre sur Mars. Je lui conseille ce qui va l'aider.

Coop : Non, c'est moi qui conseille. Tu écoutes et tu acquiesces. Sérieusement, Jackie. À qui je dois me plaindre pour que tu comprennes ?

Jackie : C'est pas toi, le big boss ?

 

Dans un autre box.

 

O’Hara : Tu as eu la morphine ?

Sam : Je suis en train de l'administrer. Je croyais que ce serait plus dur de côtoyer des médocs.

O’Hara : J'ai peur que ce soit infecté.

Sam : C'est comme le ressac. Ça va dans un sens en surface, mais en dessous, ça va dans l'autre.

O’Hara : Okebwai l'a examiné ? Je n'ai rien vu dans le dossier.

Sam : Mon sponsor me croit accro au sexe.

O’Hara : Tu la serrais d'aussi près quand elle te l'a dit ?

Sam : C'est un mec... mais probablement.

O’Hara : On n'est pas tous des saints.

Sam : J'ai une copine.

O’Hara : Moi aussi.

 

Dans le bureau d’Akalitus.

 

Akalitus : Je me demandais si vous aviez appelé mon pédopsychiatre.

Jackie : Vous voulez vraiment qu'on en parle ouvertement ?

Akalitus : Jackie, on se forge une carapace. Et de temps en temps, les gens autour de nous jasent. Brisez cette carapace. Je ne suis pas comme eux. Parfois, la carapace est notre seul soutien. Oubliez ça.

Jackie : Elle n'a que dix ans. Elle fait des fixations étranges. Elle préfère la prévention incendie à High School Musical. On n'ira voir le Dr Bowen que le mois prochain.

Akalitus : Ça vaut le coup.

Jackie : Elle semble aussi faire partie des meilleurs docteurs de la ville. - C'est moi ou Coop est pire qu'avant ?

Akalitus : À cause de son sermon d'aujourd'hui ?

Jackie : Il vous l'a dit ?

Akalitus : Je comprends ses raisons. Il ne veut pas qu'une infirmière conseille aux patients des substances illégales pour les soulager.

Jackie : Ce pauvre type a tout essayé. Il n'arrête pas de gerber.

Akalitus : Pousser un patient vers des drogues illégales alors qu'on le traite à All Saints...

Jackie : Est inacceptable. Pigé. Je peux y aller ?

Akalitus : Je suis pas bégueule. J'ai fait Woodstock, bon Dieu.

Jackie : Même pas vrai.

 

A la réception.

 

Jackie : T'es encore là ?

Lenny : J'ai fait l'aller-retour deux fois. Commotion et appendicite. Regarde la caricature de Zoey que j'ai fait faire.

Jackie : Joli.

Lenny : Fait avec mon iPhone. Zoey a pas l'air de l'aimer.

Zoey :Arrête de montrer ça.

O’Hara : La fracture de la 5 est au bloc. Deux flacons esseulés de Lidocaïne traînent dans le lavabo. Pourquoi ? M'en fiche. Quelqu'un les prendra. Quoi ?

Jackie : À table ! Maintenant !

 

Au restaurant.

 

Jackie : Alors ?

O’Hara : J'ai sauté un infirmier. Dans la chapelle.

Jackie : Seigneur ! C'était Sam, non ?

O’Hara : Le pauvre petit est un ancien drogué. Tu le savais ?

Jackie : Bien sûr, comme tout le monde. Il ne parle que de ça. Un vrai chieur.

O’Hara : Mets-toi à sa place. Ni alcool, ni sexe, ni drogue. À quoi bon se lever le matin ? Il te pèse, pas vrai ?

Jackie : Il est imbu de lui-même. Pitié.

O’Hara : Parle-moi d'Eddie.

Jackie : Rien à dire. C'est du passé. Quoi qu'il y ait eu, c'est devenu un gros merdier.

O’Hara : Et tu es mariée.

Jackie : En effet. C'est de ma faute. Je l'ai pas vu venir.

O’Hara : Le harcèlement par overdose le hantait en secret. T'as jamais eu peur qu'il crache le morceau à Kevin ?

Jackie : Quel intérêt ?

O’Hara : Pourrir la vie à tout le monde, "si je l'ai pas, personne l'aura."

Jackie : C'est pas son genre. Il m'aime. Il y a un peu de haine dans tout ça, désormais.

O’Hara : Tu l'aimes ?

Jackie : Si je dis oui, ça change quoi ?

O’Hara : Je ne juge pas si tu ne juges pas.

Jackie : Tu viens ?

O’Hara : Pas maintenant. Une course à faire. À plus.

 

Eddie entre dans le bar de Kevin.

 

Eddie : Salut, chef.

Kevin : Quoi de neuf ?

Eddie : Toi et moi, ce soir, au premier rang.

Kevin : Merde.

Eddie : Quoi ?

Kevin : J'adorerais, mais je ne peux pas. J'ai la soirée avec Jackie.

Eddie : La soirée imposée. J'aurais dû le savoir.

Kevin : Super places !

Eddie : T'as une Bud ? Tu vas faire comment ?

 

Thor avise Sam dans un coin du hall d’entrée.

 

Thor : Ça va ?

Sam : Pas vraiment. Putain.

Thor : Écoute. Pour ton information, je ne suis pas en désintox, même si je suis... accro aux gâteaux. Bref, je connais l'importance de pouvoir parler à quelqu'un quand on est... paumé.

Sam : C'est mon cas.

Thor : Si tu veux, je pourrais être ton... parrain du boulot.

Sam : Merci. J'ai couché.

Thor : Continue.

Sam : J'ai couché avec un médecin.

Thor : M'adresse pas la parole.

 

Jackie rejoint le patient atteint du cancer.

 

Jackie : Que faites-vous ?

Patient : Le Dr Cooper me laisse sortir. Il m'a donné une ordonnance pour de l'Emend et le nom d'une clinique de biofeedback.

Jackie : Installez-vous dans le fauteuil.

 

Coop montre son téléphone à Zoey, quand Jackie passe poussanti le patient dans le fauteuil.

 

Coop : J'ai plus de 1 000 suiveurs sur Twitter.

Zoey : C'est beaucoup ?

Coop : Il se trouve que je fascine les foules. Avec l'article dans le magazine et mes tweets, je suis célèbre.

Jackie : Un stylo, merci.

Coop : Je te montre comment ça marche : "Une infirmière vient d'emprunter mon stylo."

Zoey : Et maintenant, "Une infirmière va au distributeur."

 

Jackie : Où est ton véhicule ?

Lenny : Sur l'accès de secours.

Jackie :On y va.

 

Dans l’ambulance, sous l’œil averti de Lenny, Jackie montre au patient comment respirer de la drogue à l’aide d’une pomme.

 

Jackie : On allume. On aspire par ici. Essayez. Inspirez à fond et gardez la fumée une minute. C'est bien. C'est très bien.

 

Lenny : Comment t'as su que j'en avais ?

Jackie : Du Sprite et des Doritos ? Voyons.

Lenny : Où t'as appris le truc de la pomme ?

Jackie : À un concert de Toto à Jones Beach. - Je t'emmerde. (au patient) : Ça va mieux ?

Patient : En fait, j'ai faim.

Jackie : Lenny doit pouvoir vous dépanner.

Patient : On peut mettre la sirène ?

Lenny : Du calme, champion.

Jackie : Je dois y retourner. Prenez soin de vous.

Patient : Merci pour tout.

Jackie : Tu peux le ramener ?

Lenny : Bien sûr.

Jackie : Allume la sirène en te garant.

Patient : Je monte devant.

Lenny : La sirène va rugir.

 

A l’intérieur de l’hôpital.

 

Coop : Je vais suivre personnellement M. Vobernick. Je l'appellerai pour surveiller son état.

Jackie : C'est très gentil. Je suis sûre que ça lui fera plaisir.

Coop : J'ai eu l'air coincé tout à l'heure, mais tu comprends, avec le classement et Twitter, maintenant.

Jackie : C'est noté.

Coop : Il faut vraiment se limiter à la science et à la médecine pour traiter les patients.

Jackie : Je comprends. Parfois, je préfère Dame Nature.

Coop : Et tu sais, si tu crois que je n'ai jamais... essayé un joint, tu te trompes.

Jackie : Tu essaies de siffler ?

 

O’Hara arrive avec un bouquet de fleurs qu’elle pose à côté de Zoey.

 

O’Hara : C'est pour toi.

Zoey : Pardon ?

O’Hara : Bon boulot.

 

Zoey file vers l’ascenseur, Jackie la rattrape jusqu’en pédiatrie.

 

Jackie : C'est le gamin de ce matin ?

Zoey : Oui. Je crois que je suis enceinte.

 

Jackie s’apprête à quitter l’hôpital quand elle reçoit un appel de Kevin.

 

Jackie : Salut, chéri.

Kevin : Promets-moi de ne pas t'énerver.

Jackie : Ça commence mal.

Kevin : Les filles sont chez ma sœur, comme prévu. Mais j'ai une faveur à te demander. On pourrait repousser notre sortie de quelques heures ?

Jackie : Tu ne veux pas sortir.

Kevin : Mais si. Vraiment. Seulement, on m'a invité à un match des Mets.

Jackie : Seigneur. Qui ?

Kevin : Eddie, le gars que tu as vu à la maison.

Eddie : Comment ça va ?

Jackie : Il est là ? Laisse-moi lui dire bonjour.

Kevin : Elle veut te parler.

Jackie (à Eddie) : Tu plaisantes ?

Eddie : Pas de problème, on rentrera tôt. C'est une soirée spéciale pour vous.

Jackie : Ne fais pas ça.

Eddie : D'accord, pas de bière.

Jackie : Ne fais pas ça, Eddie. Tu m'entends ?

Eddie : Merci beaucoup. On va s'amuser.

Jackie : Ne fais pas ça.

Eddie : À plus. (à Kevin) : Ta femme est la meilleure.

Kevin : C'est vrai. La meilleure de toutes. Métro ou bus ?

Eddie : Bus ? T'as 80 ans, ou quoi ?

 

Seule à la maison, Jackie prépare des biscuits qu’elle apporte au patient atteint du cancer.

 

Patient : Je me sens bien depuis tout à l'heure. Je n'avais plus regardé la télé depuis des mois.

Jackie : Un par jour devrait suffire, pour l'instant. Pour ce soir, on va se contenter d'un demi.

Patient : C'est plutôt bon. Une infirmière qui sait cuisiner.

Jackie : Que dire ? Je suis parfaite. C'est le match des Mets ?

Patient : On mène.

Jackie : Pour l'instant. Voici la recette. Vous pourrez en refaire. Au verso, il y a l'adresse du dealer de Lenny. Elle est très sympa. Elle attend votre appel.

Patient : Elle sait que je suis ringard ?

Jackie : Détendez-vous. Je mets ça au frigo. Depuis quand vous n'avez pas nettoyé ce truc ?

 

Jackie se met en devoir de ranger le frigo pendant que le patient regarde le match.

 

Kikavu ?

Au total, 3 membres ont visionné cet épisode !

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

Olyne 
Date inconnue

Spyfafa 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Design
23.10.2018

L'histoire
22.11.2018

Multimédia
22.11.2018

Les Personnages
22.11.2018

Les Acteurs
22.11.2018

Contributeurs
22.11.2018

Actualités
Nouveau projet de série pour la créatrice de Nurse Jackie

Nouveau projet de série pour la créatrice de Nurse Jackie
NBC développe actuellement une nouvelle série policière avec Liz Brixius (cf. photo), créatrice de...

Julie White rejoint Designated Survivor

Julie White rejoint Designated Survivor
Sauvée de l'annulation par Netflix, la série Designated Survivor prépare actuellement sa 3ème saison...

Nouveau design pour Nurse Jackie

Nouveau design pour Nurse Jackie
C'est peut-être un effet secondaire de ses nouvelles pilules : Nurse Jackie voit la vie en bleu ! Le...

Bobby Cannavale de retour dans le revival de Will & Grace

Bobby Cannavale de retour dans le revival de Will & Grace
Bobby Cannavale (Dr. Mike Cruz dans Nurse Jackie) reprend le rôle qu'il avait occupé de 2004 à 2006...

Casting  |  Paul Schulze

Casting | Paul Schulze
Paul Schulze (Eddie Walzer dans Nurse Jackie) vient de décrocher un rôle dans "The Punisher", il...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

choup37, Avant-hier à 21:44

Plus que 4 votes pour valider la bannière de ma sorcière bien aimée

choup37, Avant-hier à 21:45

Les votes du monde de joan ont aussi besoin d'être aidés

sauveur, Hier à 20:17

Vous n'êtes pas encore aller voter pour élire la nouvelle photo du mois? Précipitez-vous sur la quartier Dallas, les votes sont ouverts

sauveur, Hier à 22:20

nn

sauveur, Hier à 22:21

Vous n'êtes pas encore allé voter pour élire la nouvelle photo du mois ? Précipitez-vous sur le quartier Dallas, les votes sont toujours ouverts.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site