VOTE | 19 fans

#102 : Un peu de douceur dans un monde de brutes

Titre en VO: Sweet 'n All
Titre en VF: Un peu de douceur dans un monde de brutes

Diffusion US: 15 juin 2009
Diffusion FR
(Canal+): 01/04/2010 - 10/08/2010

 

Jackie et son mari, Kevin, s'inquiètent pour la santé de leur fille aînée, Grace. Celle-ci souffre de troubles anxieux.

Découvrant que la vie d'infirmière est loin d'être de tout repos, l'apprentie infirmière Zoey Barkow reconsidère sa vocation à l'aune de ses découvertes quotidiennes. Aux prises avec un patient particulièrement agressif, le personnel semble dépassé par les événements.

De son côté, Jackie tente de trouver le calme au moyen d'un mélange chimique qu'elle s'est concocté le matin. Gloria Akalitus, l'administratrice des urgences, utilise sans le savoir des sucrettes que Jackie a remplacées par des médicaments...

 

Ecrit par : Liz Brixius, Linda Wallen
Réalisé par : Craig Zisk

Titre VO
Sweet 'n All

Titre VF
Un peu de douceur dans un monde de brutes

Première diffusion
15.06.2009

Première diffusion en France
01.04.2010

Plus de détails

Réalisateur Craig Zisk
Scénaristes Linda Wallem, Liz Brixius

 

Cast

Fiona Peyton    
Homme Furieux    
Eileen    
Mère    
Technicien Medical #1    
Technicien Médical    
Officier    
Cabby    
Femme    

Dans leur cuisine, Jackie coupe les cheveux à son mari, Kevin, qui boit une bière. Il travaille derrière le bar, il se moque de la nuque et se soucie plutôt de sa mèche devant. Jackie l’embrasse, les filles sont couchées, ils glissent sur le sol de la cuisine …

Le lendemain matin, Jackie prépare les goûters à emporter pour ses filles. Sur la table, un mortier dans lequel il y a des cachets blancs de Percocet. Jackie les broie soigneusement et glisse la poudre dans des sachets de sucre qu’elle a vidés puis elle les ferme d’un point de colle et glisse dans sa poche sa ration journalière.

Elle fait ensuite déjeuner ses petites filles, Grace et Fiona. Son mari, Kevin est pressé, une nouvelle machine à glaçons doit être livrée pour son bar.

En sortant du métro, Jackie boit un café devant l’entrée de l’hôpital. Un taxi arrive, la portière s’ouvre, une main pose à l’extérieur un sac à l’enseigne  d’un grand magasin new-yorkais, puis un élégant escarpin rouge à côté. Jackie regarde la scène d’un air amusé. Eleanor O’Hara sort du taxi, passe ses deux chaussures et demande à Jackie de « refourguer » le sac de vêtements. Jackie lui rappelle qu’il existe le « nettoyage à sec » et dépose le sac de vêtements dans le caddy d’une chiffonnière. En rentrant dans l’hôpital, O’Hara rappelle à Jackie d’enlever son alliance. O’Hara, toujours très élégante, entre dans l’hôpital, Jackie la suit amusée.

Zoey a cuisiné des gâteaux, mais Mo-Mo et Jackie refusent et la pauvre Zoey repart avec sa boite hermétique.  A ce moment, un homme très énervé et excité s’adresse à Jackie qui appelle un infirmier, Thor, qui possède une stature intimidante. En le voyant, l’homme recule et s’en va. Thor demande à Jackie si Mo-Mo est toujours avec son ami, Randy. Jackie répond qu’elle le croit mais lui conseille de rester dans le coin.  En partant, il croise Zoey et ses gâteaux, il refuse en la complimentant sur son teint. Zoey demande à Jackie si Thor est marié, elle répond négativement en lui conseillant d’attaquer, sans lever le nez du registre qu’elle est en train de remplir.

L’homme énervé revient et gifle Jackie, la sécurité intervient et le met à la porte. Il est temps pour Jackie de prendre sa première dose de « sucre » qu’elle va verser dans son café.

Un jeune garçon de 13 ans est emmené, inconscient, dans le service, il a fait une chute de skate sans casque. O’Hara l’ausculte, et demande à Jackie d’appeler un neurochirurgien pour préparer le bloc. Thor emmène la maman du jeune garçon, inquiète. Cooper arrive, diagnostique une luxation de l’épaule, le coude en morceaux et demande une échographie car il craint une hémorragie interne. Il demande à l’équipe de se taire, pose son stéthoscope sur le thorax du patient et explique qu’il entend un anévrisme de l’aorte. O’Hara et Jackie se regardent avec un air ironique et O’Hara répond à Cooper qu’on n’entend pas un anévrisme. Mais Cooper insiste, il l’a appris à l’école de médecine. O’Hara lui demande de sortir, il s’exécute à contre cœur.

Dans le local de la pharmacie, Jackie et Eddy discutent. Passionné par les recherches sur la matière et l’antimatière, Eddy explique à Jackie les protons et antiprotons et la particule qui permet à la matière de se former et donner leur forme aux choses.

Zoey s’isole dans les toilettes pour téléphoner à sa mère et lui faire part de la gifle donnée à Jackie. Tout à coup elle aperçoit l’oreille qui remonte à la surface de la cuvette des WC

Zoey a avertit Madame Akalitus qui cherche à savoir qui a jeté l’oreille dans les toilettes. Jackie rappelle qu’elle l’a donnée à Zoey puis la défend et essaie de détourner la conversation. Elle vient de prendre un café et sort l’un de ses sachets de « sucre » de sa poche. Madame Akalitus s’en empare et sucre son propre café avant de partir vers son bureau avec l’oreille.

Mo-Mo reçoit Eileen, brûlée au visage. Elle a fumé à côté de son réservoir d’oxygène qui a explosé. Jackie demande où est le Docteur Cooper, Mo-mo répond qu’il l’a bipé depuis 20 minutes. A ce moment Cooper entre, toujours désinvolte. En sortant, Jackie lui reproche ce retard. Sous le regard caustique de Mo-mo, Cooper vérifie son bipper qu’il a oublié d’allumer. Eileen croit que Cooper et Mo-mo sont ensemble.

Dans le couloir, Jackie croise l’homme excité maintenu fermement par Thor dont le visage est barbouillé de pudding. Jackie se dirige vers la mère du jeune garçon tombé sur un circuit de skate board. Elle l’informe que son fils dont les blessures sont assez graves, se trouve toujours au bloc. La mère semble plus affectée d’apprendre que les cheveux de son fils ont du être coupés pour réduire la pression dans son crâne que par l’intervention chirurgicale.

Plus loin, O’Hara sort du bloc et apprend à Jackie que Cooper avait raison au sujet de l’anévrisme. En allant déjeuner, O’Hara culpabilise tout en se demandant comment Cooper a pu entendre un anévrisme. Jackie répond que même un écureuil aveugle trouve une noisette de temps en temps. Jackie sait qu’O’Hara pense que si Cooper est un bon médecin, il perturbe l’équilibre de son univers et craint qu’il ne devienne chef du service de chirurgie. Jackie parle alors de ce qui arriverait à une étudiante qui se ferait prendre à jeter une partie du corps de l’un de ses patients aux toilettes. O’Hara comprend où elle veut en venir et lui répond que si Jackie souhaite son soutien elle peut dire qu’O’Hara elle-même lui a demandé de jeter l’oreille.

L’après-midi, Jackie rejoint Cooper pour lui dire qu’il avait raison au sujet de l’anévrisme. Elle a du mal à avouer qu’elle pense que, malgré certaines bêtises qu’il peut faire parce qu’il croit être un mauvais médecin, il est un bon médecin. Elle l’avertit que s’il le répète à qui que ce soit, elle niera l’avoir dit et l’attachera pour le saigner. Elle ajoute qu’il ne s’agit pas d’un compliment, c’est le boulot de Cooper ce qui rend le sien plus facile. Content, Cooper la serre dans ses bras et la remercie. Elle est encore figée sur place quand Mo-mo qui a tout vu vient la taquiner. A ce moment, Madame Akalitus, décoiffée, pieds nus, complètement défoncée, sort de son bureau et la prend aussi dans ses bras en riant. Mo-mo éclate de rire alors qu’une sonnerie d’alerte retentit. Jackie se dégage et se précipite pour trouver l’homme excité qui se débat, tenu sur un lit de consultation par deux hommes de la sécurité et Cooper qui diagnostique une section du cubital. L’homme a explosé l’alarme et s’est baissé au bras. L’homme crie qu’il n’a pas de rampe dans son escalier et ne peut pas s’occuper de sa mère. Jackie demande à la sécurité de détacher le patient, psychotique. L’homme se calme alors et remercie Jackie, permettant à Cooper de le soigner. Il explique que sa mère a été amputée des deux jambes et il l’aide à se déplacer en fauteuil. Il cumule deux emplois pour payer tous les soins et ne peut pas s’en occuper ; il s’excuse auprès de Jackie de l’avoir frappée. Jackie demande à Cooper un peu réticent de trouver un lit pour la nuit à son patient et demande à Zoey d’appeler les services sociaux, puis promet au patient qu’il va être aidé.

Plus tard, Zoey fait part à Jackie de sa crainte de ne pas être à la hauteur et de ralentir le travail de Jackie et Mo-mo. Jackie lui explique que son boulot consiste à se débrouiller avec tous ces gens qui arrivent à l’hôpital le pire jour de leur vie. Les médecins sont là pour diagnostiquer, pas guérir ce qui leur appartient. Le but de l’hôpital est seulement de faire tourner les lits. Le fait d’avoir envie d’aider tous ces gens la place très au-dessus de toute la population. Jackie lui demande donc d’arrêter de pleurnicher et de se secouer. Jackie la laisse rassurée. En se retournant, Zoey aperçoit Madame Akalitus, le visage plaqué contre la vitre de la pharmacie et riant aux éclats en la regardant.

Jackie rejoint la mère le petit garçon, encore endormi, pour lui apprendre qu’il se trouve dans un état critique mais stable. Elle lui recommande de veiller à ce qu’il porte un casque en faisant du skate. La mère avoue qu’il s’agissait d’une rampe pas très difficile et que l’enfant devait faire la couverture d’un magazine. C’est elle qui a demandé au photographe de prendre des photos sans le casque. Il avait fallu à l’enfant un an pour laisser pousser ses cheveux dont il était très fier. Devant l’inconscience de la mère, Jackie se lève et l’informe qu’il lui faudra un an pour apprendre à remarcher. Avant de sortir, elle lui reproche de ne pas avoir fait son travail qui était de protéger son enfant.

Jackie rejoint sa famille. Avant de rentrer dans le bar que tient Kevin, son mari, elle remet son alliance. Grâce et Fiona sont chacune devant une glace au chocolat, servies par leur père. Kevin veut montrer à Jackie sa nouvelle machine à glaçons.

Pendant ce temps, à la télévision, un documentaire est diffusé sur la station implantée en Suisse pour la recherche sur la matière et l’antimatière.

 

Dans leur cuisine, Jackie coupe les cheveux de Kevin

 

Kevin : Bébé, je me moque de l'arrière. Je vais rester derrière le bar.

Jackie : Je me soucie de l'arrière.

Kevin : Je me soucie de cette mèche, juste là.

Jackie : C'est vrai ?

Kevin : Oui.

Jackie : Laisse-moi voir.

Kevin : Viens voir.

Jackie : Je sais pas. Ça m'a l'air plutôt bien.

 

Jackie et Kevin s’embrassent

 

Kevin : Les filles dorment ?

Jackie : Restons discrets.

Kevin : Tu crois que le sol est propre ?

Jackie : Non

Kevin : Je me roule sur quoi ?

Jackie : Des Kellogg's.

Kevin : On dirait plutôt du muesli.

Jackie : Concentre-toi.

 

Le lendemain, Jackie prépare le petit déjeuner dans la cuisine

 

Jackie : « Sweet n'all." Ça sonne comme "Seconal". Vous vous souvenez ?

Regardez et admirez. Le Percocet ne doit pas être écrasé, cassé ou mâché. À moins de vouloir foudroyer son système. Ça pose problème si vous avez peur de la foudre, ce qui n'est pas mon cas.

- Matinée.

- Après-midi.

- Le long chemin du retour.

La journée sera bonne. »

 

 

Kevin : Bonjour.

Jackie : Tu pars déjà ?

Kevin : Oui, j'ai la nouvelle machine à glaçons et la livraison de bière.

Fiona : T'as dit qu'on aurait des gaufres.

Jackie : Oui, ma chérie, j'ai menti.

Kevin : Gracie, tu manges ton petit déjeuner ?

Grace : Ils sont pas... assez serrés.

Kevin : Allez, mon cœur. Le bus sera là dans 2 minutes. Il faut que tu manges.

Jackie : Tu manges, je fais tes lacets.

Fiona : J'entends le bus.

Grace : C'est une benne à ordures.

Fiona : Je dois nettoyer ?

Kevin : Papa aime les Kellogg's par terre.

Grace : Pourquoi ?

Jackie : T'en fais pas pour ça, chérie.

 

Jackie arrive à l’hôpital

 

O’Hara : Refourgue ça, tu veux ?

Jackie : T'as entendu parler du lavage à sec ?

O’Hara : Dans un film, une fois. Ça a l'air fastidieux.

Jackie : Bonjour.

Mo-mo au téléphone : Randy, je ne simule pas l'allergie à ton chat. Bon-bon m'irrite les yeux. C'est vrai, enfin non, j'ai simulé un mal de gorge à la soirée de Danny et Dawn, car je déteste les tapas. Je vais demander du Zyrtec à Eddie. Je te laisse.

Zoey : Je sais ce que tu penses... "La petite nouvelle a cuisiné, elle veut être aimée par les autres gosses". Je dors peu, alors, je cuisine et j'ai remarqué qu'il n'y avait jamais rien à manger, ici. Donc... je t'en prie. Avant que je meure de honte. Non, j'ai pas fait ça.

Mo-mo : Ces gâteaux sont très lourds.

Jackie : Elle n'a pas fait ça.

Mo-mo : Si, elle l'a fait.

Un homme : Je dois parler à quelqu'un, tout de suite.

Jackie : D'abord, calmez-vous.

Un homme : "Calmez-vous." C'est quoi, cette merde ? Pourquoi personne me répond ?

Jackie : Thor ! Merci.

Thor : Avec plaisir. Sinon... Momo est toujours avec Randy ?

Jackie : Je crois. Mais reste dans le coin, tu es une affaire.

Thor : Compte sur moi.

A Zoey : Bonjour. Tu as une peau parfaite.

Zoey : Il est marié ?

Jackie : Non, attaque.

 

L’homme revient et gifle Jackie

 

Jackie : C'est quoi, ce bordel ? Vous êtes censés les mettre à la porte !

Sécurité : Allez ! On y va.

Zoey : Mon Dieu.

Jackie : Je vais bien, détends-toi. Ça arrive.

Zoey : Je vais te chercher de la glace.

 

Jackie verse le premier des sachets qu’elle a préparé dans son café

Une urgence arrive.

 

L’ambulancier : Garçon de 13 ans, chute de skate, 3 mètres de haut, tombé sur la tête, pas de casque, 25 km/h. Glasgow 5.

O’Hara : Vous, plus fort, plus lentement.

L’ambulancier : On l'a trouvé inconscient, aucune réaction, respiration faible. saturation en O2 à 95%, angio à 22, tension correcte.

O’Hara : Très bien, à trois. Prêts, un, deux, trois. On commence par la tête.

Cooper : C'est la fête.

O’Hara : Fixe et dilatée. Appelle un neurochirurgien, qu'ils préparent le bloc.

Cooper : Luxation de l'épaule, le coude est en morceaux. Faites une échographie, voir s'il y a hémorragie interne.

O’Hara : On devrait la trouver facilement. On répète les signes vitaux ?

Cooper : Vous pouvez vous taire ?

O’Hara : Pardon ?

Cooper : Une seconde. J'entends un anévrisme de l'aorte. Quasiment sûr.

O’Hara : On n'entend pas un anévrisme.

Cooper : À l'école de médecine, un des gars avait...

Cooper : Vraiment ? Si on lui fait pas sauter le couvercle, il a de fortes chances de devenir un légume.

Cooper : Si un anévrisme rompt, il a 100 % de chances d'y passer.

O’Hara : On est un de trop. Sors d'ici.

 

Cooper sort.

 

Dans la pharmacie

 

Jackie : Ils ont dépensé 8 milliards pour ça ? C'est ridicule. Je suis pas vraiment sûre de savoir ce qu'ils cherchent.

Eddie : Pour faire court...

Jackie : Faire court.

Eddie : Tu veux savoir ?

Jackie : Pardon. Vas-y.

Eddie : D'accord, il y a la matière et l'antimatière. En entrant en collision, elles se détruisent, destruction totale.

Jackie : Déprimant.

Eddie : Non, voilà le topo. La destruction totale signifie qu'on ne devrait pas être là. Toi, moi, les stylos... plus rien. Ce truc en France va envoyer un proton se fracasser sur un antiproton à la vitesse de la lumière.

Jackie : Mais 8 milliards, vraiment ? Et alors ?

Eddie : Ils cherchent la particule qui permet à la matière de se former, devenant ainsi des choses. Toi, moi, les stylos. C'est de la magie, Jackie. C'est la particule de Dieu. C'est ce qu'ils cherchent. Ils cherchent Dieu. Désolé. Je suis surexcité.

00:10:42,926 --> Jackie : Tu m'as eue à "destruction".

 

« Dr Persad, rappelez le 7-7-5-8. »

« Dr Persad, rappelez le 7-7-5-8. »

 

Mo-mo : Non, chérie, tu es au bon endroit. Si tu voyais les nôtres, tu comprendrais.

Zoey : Maman, c'est moi. Non, je vais bien. Très bien. Je ne pense pas y arriver. Personne n'a dit que se faire frapper faisait partie du job. Jackie, ma patronne. Non, elle ne m'a pas frappée. On l'a frappée. Cet homme. Violemment. C'était horrible. En plus, ils ont détesté mes muffins. C'était vraiment une mauvaise idée.

 

L’oreille jetée par Jackie dans les toilettes remonte à la surface.

 

Akalitus : Les oreilles ne sautent pas dans les toilettes, si ?

Zoey : C'est une question rhétorique ?

Akalitus : Jackie, votre étudiante a trouvé ça dans les toilettes.

Zoey : Dans la cuvette. J'étais là, au téléphone avec ma mère. C'est à ce mec que vous avez traité hier.

Akalitus : Quel mec ?

Jackie : Vous avez été la dernière à l'avoir.

Zoey : Attendez. Quoi ?

Jackie : Je te l'ai donnée. Elle a été malade.

Zoey : Oui.

Jackie : Je comprends, c'était ton premier jour. Je peux m'en occuper. Merci.

Akalitus : Je n'ai pas d'autre choix que d'ouvrir une enquête interne.

Jackie : Je n'aime pas ce que vous insinuez. Pourquoi diable mon étudiante jetterait une oreille aux toilettes ?

Zoey : Mais c'est moi qui l'ai trouvée.

Akalitus : Et des pompiers mettent le feu juste pour qu'on les appelle.

Jackie : Vous n'avez pas tort. Mon oncle Gary a incendié un magasin. Mais c'était une histoire d'assurance. Enfin, j'espère que vous tirerez ça au clair.

Akalitus : Vous me ferez chacune un rapport. C'est quoi ?

Jackie : C'est de l'aspartame.

Akalitus : Je cherche de l'aspartame depuis trois jours.

Zoey : On va m'arrêter ?

Jackie : Quoi ? Non. Mon Dieu, non. Viens. Tu vas faire un cathéter.

Zoey : Vraiment ?

 

 

 

Mo-mo : Le médecin n'a pas dit de ne pas fumer quand vous êtes sous oxygène ?

La patiente : Je ne fais plus ce qu'on me dit depuis que mon mari m'a frappée pour ne pas avoir passé l'aspirateur.

Mo-mo : Moi aussi.

Jackie : Où est le Dr Cooper ?

Mo-mo : Je l'ai bipé il y a 20 minutes. Jackie, voici Eileen. Elle fumait quand son réservoir d'oxygène a explosé. Eileen, voici Jackie.

Jackie : Enchantée.

Eileen : De même. Mon Dieu. Je parie que je ressemble à Vil Coyote.

Jackie : Pari gagné.

Cooper : Si tu te mets au régime, vas-y. Salut. Qu'est-ce qu'on a ?

Mo-mo : Voici Eileen. Elle fumait à côté de son réservoir d'oxygène.

Cooper : Vous avez peut-être des brûlures au 1er degré sous cette suie, mais rien d'inquiétant.

Jackie : Il vous a bipé il y a 20 min.

Cooper : Franchement, 20 minutes ? J'ai oublié de l'allumer. Que pouvons-nous faire pour améliorer les choses ?

Eileen : Vous deux ? Un baiser ?

 

Jackie croise Thor qui maîtrise à nouveau l’homme qui a frappé Jackie

 

Jackie : Il te faut la sécurité ?

Thor : Non, c'est bon. C'est pas de la merde.

L’homme : Putain de monstres.

Thor : Du pudding. Il est devenu fou à la cafétéria.

 

Jackie rejoint la mère du jeune garçon

 

La mère : Que se passe-t-il ? Il va bien ?

Jackie : Il est toujours au bloc, ses blessures sont assez graves.

La mère : Mon Dieu.

Jackie : Il reçoit les meilleurs soins possibles.

La mère : Vont-ils lui couper les cheveux ?

Jackie : Les chirurgiens ont dû réduire la pression dans son crâne, donc...

La mère : Il va tellement m'en vouloir. Il adore ses cheveux. J'étais là. J'ai tout vu. Vous n'imaginez pas à quel point c'est dur de voir son enfant tomber et de ne rien pouvoir faire pour l'aider.

Jackie : C'est vrai, je n'imagine pas.

 

« La chirurgie, rappelez le 4-8-6-9. »

 

O’Hara : Bon sang, Coop avait raison. Le skater avait un anévrisme.

Jackie : Tu plaisantes ?

 

O’Hara et Jackie vont déjeuner

 

Jackie : Tu iras mieux après le déjeuner.

O’Hara : Comment un petit morveux a pu entendre un anévrisme ?

Jackie : Même un écureuil aveugle trouve une noisette de temps en temps. Qui sait ? Il a peut-être de bons instincts.

O’Hara : Retire ça.

Jackie : J'ai dit peut-être.

O’Hara : Coop est un incapable, et tu le sais.

Jackie : Je sais. Je crois savoir où tu veux en venir.

O’Hara : Il est soumis, c'est un fumiste. Il est... d'une connerie sans nom.

Jackie : J'ai qu'une demi-heure pour manger. Ne commande pas le soufflé. Ça ne prend jamais 10 minutes.

00:16:20,044 --> O’Hara : On a une belle hiérarchie au boulot. En étant un bon médecin, Coop perturbe l'équilibre de mon univers. La prochaine fois, il sera chef du service de chirurgie.

00:16:29,957 -->Jackie : OK, une rapide hypothèse. Qu'arriverait-il à une élève infirmière qui se ferait prendre à jeter une partie du corps d'un patient aux toilettes ?

O’Hara : Sympa d'essayer de me changer les idées avec tes problèmes. C'était un pénis ?

Jackie : Une oreille. Pose pas de question.

O’Hara : Et tu accuses la nouvelle ? Bien joué. C'est une étudiante. Elle ne sera pas virée. Si tu veux mon soutien, tu peux dire que je lui ai demandé de la jeter. Ah, Le paradis. Salut, mon chéri. Quoi ? Non. "Fermé pour réception privée."

Jackie : Allez. Je t'offre un hot dog.

O’Hara : Un hot dog ?

Jackie : Je plaisantais.

O’Hara :  Mon Dieu, un hot dog ?

Jackie : Je plaisantais. Je ne le ferais jamais, jamais.

 

« Dr Forest, appelez le 1-1-2, s'il vous plaît. »

 

Jackie : Dr Cooper ?

Cooper : Voyons, Coop.

Jackie : Très bien, c'est noté. Vous aviez raison. Le gamin avait un anévrisme. C'est là que vous devriez exulter.

Cooper : Je le savais.

Jackie : OK, c'est bon. Écoutez... Je voulais vous dire un truc et je... n'ai pas... bien... Je pense... que vous croyez être un mauvais médecin. Je pense que vous faites toutes ces... conneries pour compenser. Et je pense, malgré... Si vous le répétez à qui que ce soit, je nierai. Je vous attacherai et vous saignerai. Je pense... que vous êtes un bon médecin. Ce n'est pas un compliment. C'est votre boulot. Ça rend le mien plus facile à faire.

 

Cooper la  prend dans ses bras

 

Jackie : Non, pas ça !

Cooper : Merci.

Mo-mo : C'était quoi ?

Jackie : Va savoir. Terrifiant.

 

Akilitis qui a bu la préparation destinée à Jackie apparaît dans le couloir

 

Akilitis : Salut, vous. Vous êtes une super madame, madame.

00:19:03,847 --> Jackie : Excusez-moi.

Akilitis : Où est mon sac ?

 

La sécurité est en train de maîtriser l’homme qui avait giflé Jackie

 

L’homme : Faites pas ça !

Sécurité : Ne résistez pas.

L’homme : Putain de monstres !

Sécurité : On veut vous aider.

Jackie : Que se passe-t-il ?

Cooper : Il a explosé l'alarme, section du cubital, radial épargné.

L’homme : Lâchez-moi, bordel !

Jackie : Du calme, les mecs. Calmez-vous, monsieur.

L’homme : Je peux pas m'occuper d’elle. Vous pigez pas ? J'ai des escaliers, pas de rampe !

Cooper : Réessayez.

L’homme : Vous l'avez amputée. Je dois la pousser avec sa poche pleine de pipi accrochée à sa chaise, pour toujours ? Elle a payé pour quoi, toutes ces années ? Répondez ! Répondez-moi, merde !

Jackie : Détachez-le s'il vous plaît.

Zoey : Il t'a frappée.

Jackie : Zoey.

Sécurité : Madame

Jackie : Et au nom du ciel, ne m'appelez pas Madame. Détachez-le.

Cooper : Je préférerais qu'il soit attaché.

Jackie : Vous aviez raison pour l'anévrisme.

Sécurité : L'hôpital pourrait nous attaquer. S'il est psychotique, c'est différent.

Jackie : Il l'est. Salut.  Salut.

L’homme : Merci.

L’homme : Je ne suis pas fou.

Jackie : Ça va ?

L’homme : Désolé de vous avoir frappée.

Jackie : Quel est votre nom ?

00:20:29,883 --> L’homme : Louis. Avez-vous idée du prix que ça coûte d'assurer une femme souffrant d'obésité morbide ? Alcoolique, diabétique, avec un souffle au cœur ?

Jackie : Votre mère ?

L’homme : On l'a renvoyée à la maison, après l'avoir amputée des jambes. Comment je vais m'en occuper ? J'ai 2 boulots.

Jackie : Trouvez-lui un lit pour la nuit. Il a perdu beaucoup de sang.

Cooper : Vous aurez un lit.

Jackie à Zoye : Appelle les services sociaux.

Jackie à Louis : On va vous aider, Louis. Reposez-vous.

 

Dans le bureau

 

Jackie : T'es collante.

Jackie : Toujours aussi collante.

Zoey : Je suis pas sûre d'y arriver. Je veux dire, Momo et toi, vous êtes super bons. Et les médecins... Mon Dieu. Ce sont des guérisseurs. Et cet endroit est tellement génial. Je voulais être infirmière pour aider les gens. Et j'ai peur de ne faire que vous ralentir.

Jackie : C'est quoi, le problème ? On mange pas tes muffins ? L'oreille dans la cuvette ? Et alors ? Ce boulot, ma chérie, c'est se débrouiller avec tous ces gens qui déboulent ici, le pire jour de leur vie. Les médecins sont là pour diagnostiquer, pas guérir. Ça, c'est nous. Le boulot de cet hôpital est de faire tourner les lits. Et c'est tout. Que tu aies, même un tout petit peu, envie d'aider les gens, te place loin devant 100 % de la population. Arrête de pleurnicher. Secoue-toi. Et si tu veux pleurer, fais-le aux toilettes, compris ?

 

Jackie retrouve la mère du jeune garçon

 

00:23:34,704 --> Jackie : J'ai du nouveau. Il est dans un état critique, mais stable.

La mère : C'est bien, non ?

Jackie : Oui. Mais la route sera longue. Je sais que vous le savez et que c'est difficile de se faire obéir, mais il doit vraiment porter un casque.

La mère : Je sais. C'était qu'une seule rampe, même pas difficile. Il faisait la couverture de ce magazine, et j'ai demandé au photographe de faire des photos sans le casque.

Jackie : Pardon ?

La mère : C'était pour son book, Maintenant qu'il a les cheveux longs. Il nous a fallu un an pour que ça pousse.

Jackie : Il lui faudra un an pour apprendre à remarcher. Vous lui avez enlevé son casque. C'est votre boulot de le protéger. Mon Dieu.

 

 

Jackie sort prendre l’air, sur le trottoir Eileen attend un taxi.

 

Eileen : Bon sang

Jackie : Eileen, vous allez bien ?

Eileen : Personne ne s'arrête.

Jackie : Bougez pas. Bordel, vous ne la voyez pas ? C'est votre putain de boulot !

 

Le chauffeur semble malade.

 

00:25:25,045 --> Jackie : Vous vous foutez de moi ? Depuis quand vous souffrez ?

Le chauffeur : Ce matin, je crois.

Jackie : Ça va aller.

Jackie : Eileen, vous pouvez rentrer et demander de l'aide, s'il vous plaît ?

Au chauffeur de taxi : Vous avez des allergies ? Ça ira. Prenez mon dernier, pas de problème. Ça va aider.

Une femme : Ce taxi est libre ?

Jackie : Vous êtes cinglée ?

Aux infirmiers : Douleurs pectorales, évanouissement.

 

 

Kevin : Alors, qu'en pensez-vous, c'est prêt ?

Fiona : Papa, c'est les nôtres.

Kevin : Je goûte. C'est prêt. Voilà.

Grace : Tu embrasses trop fort.

Jackie : Impossible. Mes têtes, mes règles.

00:26:56,018 --> Fiona : Maman, tu m'as décoiffée.

00:26:57,947 -->Jackie : Alors, qu'avez-vous appris, aujourd'hui ?

Grace : Le savon anti bactériologique ne marche plus parce que les microbes se fortifient.

Jackie : Continuez de vous laver les mains.

Fiona : Moi, je montre, je ne raconte pas. C'est un nu. Mme Happy me l'a appris.

Jackie : Très joli.

Kevin : Maman demandait ce que vous avez appris à l'école. Mais ça, c'était super. Viens voir la nouvelle machine à glace. Filtre à eau intégré, prise d'air frontale, glaçons parfaits... Magique.

 

Documentaire télévisé : « … un impact considérable. Du plus profond de la frontière franco-suisse, le programme à 8 milliards de $ fera entrer en collision des hadrons dans un tunnel de 25 km de long. »

Kevin : 8 milliards ? Incroyable.

Jackie : C'est quand même fou, non ? Ils cherchent la particule de Dieu ?

Kevin : Comment tu sais ?

Jackie : Je me renseigne.

 

 

Jackie cut Kevin's hair in the kitchen

Kevin : Babe, I don't care about the back. I'm behind the bar all day.

Jackie : I care about the back.

Kevin : Babe Yeah? Well, I care about this piece right here.

Jackie : Do you?

Kevin : I do.

Jackie : Let me take a look.

Kevin : Come and take a look.

Jackie : I don't know. It looks pretty good to me.

 

Jackie and Kevin kissing

 

Kevin : Think the girls are asleep?

Jackie : We can be quiet.

Kevin : Think the kitchen floor is clean?

Jackie : No.

Kevin : No? What am I rolling around on down here?

Jackie : Fruity Pebbles.

Kevin : Feels more like Cap'n Crunch.

Jackie : Focus. Focus.

 

The next day, Jackie prepares breakfast in the kitchen

 

Jackie : “Sweet'n all. It sounds like seconal. Remember seconal? Watch and learn. Percocet should never be crushed, broken or chewed... Unless you want it to hit your system like a bolt of lightning. Which is only a problem if you're afraid of lightning, which I am not.

- Mid-morning.

- Mid-afternoon.

- The long ride home.

Should be a pretty good day.”

 

Kevin : Good morning.

Jackie : You're going in already?

Kevin : Yeah, I've got the new ice machine and the beer delivery.

Fiona : You said we could have waffles.

Jackie : Yes, Fiona honey, I lied.

Kevin : Gracie, are you eating your breakfast?

Grace : They're not... tight enough.

Kevin : Come on, sweetie. The bus is gonna be here in two minutes. You've gotta eat, okay?

Jackie : You eat, I'll tie.

Fiona : I heard the bus!

Grace : That's a garbage truck.

Fiona : Do I have to clean that up?

Kevin : Daddy likes fruity pebbles on the floor.

Grace : Why?

Jackie : Don't worry about it, my darling.

 

Jackie arrives at the hospital

 

O’Hara : Recycle these, would you?

Jackie : Did you ever heard of dry cleaning?

O’Hara : Saw it in a movie once. It seemed tedious.

Jackie : Hello.

Mo-mo at phone : Randy, I'm not faking an allergy to your cat. Bon-bon makes my eyes itch. You're right, I mean no, I faked a sore throat at Danny and Dawn's party because I hate tapas. Okay, I'm gonna get

some zyrtec from Eddie. I've gotta go.

Zoey : Look, I know what you're thinking... "geeky new girl baked, trying to get the kids at school to like her." I don't sleep much, so I bake, and I noticed there's never anything to eat around here. So... please take one. Before I die of humiliation. I can't believe I did this.

Mo-mo : Baby, these are very heavy.

Jackie : No, she didn't.

Mo-mo : Yes, she did.

A man : I need to talk to someone now!

Jackie : Well, I need you to calm down now.

Man : "I need you to calm down."vWhat the fuck?vWhy won't anybody talk to me?

Jackie : Thor! Thank you.

Thor : My pleasure. So... is Mo-mo still with Randy?

Jackie : I think so, but hang in there. You are a catch.

Thor : I will.

To Zoey : Hi. You have flawless skin.

Zoey : Is he married?

Jackie : No, go get him.

 

The man comes back and slaps Jackie

 

Jackie : Fuck. What the fuck? God, you're supposed to get them at the door!

Security : Come on! Come on! Let go!

Zoey : God.

Jackie : Honey, I'm all right. Relax. I'm OK. happens.

Zoey : I'm going to go get some ice for your cheek.

 

Jackie pours the first of the bags she prepared in her coffee
An emergency happens.

 

A paramedic : 13-year-old male, fell off a skateboard. He dropped 10', landed on his head, no helmet, going 15 miles an hour, that's one five.

O’Hara : You, louder, slower.

The paramedic : Found down, immediately unresponsive, shallow respiration. O2 sat 95%, 22 angio, bp is decent.

O’Hara : All right, on my three. Ready, one, two, three. Okay, working from the head down.

Cooper : It's a party.

O’Hara : Fixed and dilated. Jacks, call neurosurg, tell them to prep the O.R.

Cooper : Dislocated shoulder, elbow's in about 4 pieces. Let's do an ultrasound. I want to check for internal bleeding.

O’Hara : Should be pretty straightforward. Do we have repeats of the vital signs?

Cooper : Can we keep it down?

O’Hara : Excuse me?

Cooper : Can we keep it down? Hang on a second.

 I hear an abdominal aortal aneurysm. I'm pretty sure.

O’Hara : No one hears an aneurysm.

Cooper : When I was in med school, there was this guy that had...

O’Hara : Really? If we don't pop this kid's lid, there's a good chance he's gonna be a vegetable.

Cooper : If an aneurysm breaks loose, there's 100% chance he's gonna be dead.

O’Hara : Too many cooks. You have to leave now.

 

Cooper out
In the pharmacy

 

Jackie : They spent $8 billion on it? It's fucking ridiculous. I don't think I'm entirely sure what they're looking for.

Eddie : Well, in a nutshell...

Jackie : A nutshell…

Eddie : Want to know what they're looking for?

Jackie : Sorry. Go.

Eddie : All right, there's matter and there's antimatter. When they collide, they annihilate each other, Total annihilation.

Jackie : Depressing.

Eddie : No no no, here's what it is. Total annihilation means we shouldn't be here, right? You, me, pencils... gone. This thing in France or wherever is gonna shoot a proton at an antiproton and smash it at the speed of light.

Jackie : But $8 billion, really? So what?

Eddie : They're looking for the particle that allows matter to connect with other matter and become actual things... You, me, pencils. It's fucking magic, Jackie. It's the God particle. That's what they're looking for. They're looking for God. I'm sorry. I get excited.

Jackie : You had me at "annihilation".

 

 

 

“Dr. Persad, pick up on 7-7-5-8.”

 

Mo-mo : No, darling, you're in the right place. If you saw the men's room, you'd understand.

Zoey : Hey, mom, it's me. No, I'm good. Really good. I don't think I can do this. Nobody said part of the job was getting hit. Jackie, my boss. No, she didn't hit me. She got hit. By this man. Hard. It was awful. Plus they hated the muffins. It was a totally bad idea.

 

The ear Jackie thrown in the toilet rises to the surface.

 

Akalitus : Ears don't just jump into toilets, do they?

Zoey : That's a rhetorical question, right?

Akalitus : Nurse Jackie, your student found this in the ladies' room.

Zoey : Floating in the toilet. I was standing there on the phone with my mom. It's from that guy you treated yesterday.

Akalitus : What guy?

Jackie : You were the last one to handle it.

Zoey : Wait. What?

Jackie : I handed it to you, sweetie. She got sick.

Zoey : Yes.

Jackie : But listen, I understand it was your first day. You know what? I can handle this. Thank you.

Akalitus : I have no choice but to initiate an internal investigation.

Jackie : I resent what you're insinuating. Why would my nursing student flush a man's ear down the toilet?

Zoey : But I'm the one who found it.

Akalitus : And there are firemen who set their own fires just to call them in.

Jackie : You know, you're not wrong. My uncle Gary torched a hobby store. But that was an insurance thing. Anyway, I hope you get to the bottom of this.

Akalitus : I'll have to ask the two of you to fill out a report. What is that?

Jackie : It's Sweet'n all.

Akalitus : I have been looking for Sweet'n all over this place for three days.

Zoey : Am I going to be arrested?

Jackie : What? No. My god, no. Come on. I'll let you do a catheter.

Zoey : Really?

 

 

 

Mo-mo : Didn't the doctor tell you not to smoke when you're on oxygen?

The injury : I stopped doing what I was told

when my husband hit me for not vacuuming.

Mo-mo : Me too.

Jackie : Where's Dr. Cooper?

Mo-mo : Je I paged him 20 minutes ago. Jackie, I'd like you to meet Eileen. She was enjoying a smoke when her oxygen tank blew up. Eileen, this is Jackie.

Jackie : Nice to meet you.

Eileen : Likewise. Oh my God. I bet I look like Wile E. Coyote.

Jackie : You'd win that bet.

Cooper : If you're gonna diet, diet. Hi, guys. What are we looking at?

Mo-mo : This is Eileen. She was smoking with her oxygen tank.

Cooper : You might have some first-degree burns underneath all that soot, but... nothing to worry about.

Jackie : He paged you 20 minutes ago.

Cooper : Seriously, 20 minutes? Forgot to turn it on. What can we do to make this whole thing better?

Eileen : You two? Kiss?

 

Jackie meets Thor control again the man who hit Jackie

 

serious.You need security?

Thor : No, I got it. Don't worry. It's not poop.

The man : Fucking monsters.

Thor : Pudding. He went off in the cafeteria.

 

Jackie joined the boy's mother

 

Mother : What's happening? Is he okay?

Jackie : Well, he's still in the O.R., but his injuries are pretty serious.

Mother : God, no.

Jackie : He's receiving the absolute best care possible.

Mother : Did they have to cut his hair?

Jackie : The surgeons had to relieve the pressure in his skull, so... God, he's gonna be so mad at me. He loves his hair. I was there. I watched it happen. You have no idea how hard it is to watch your child falling and you can't do anything to stop it.

Jackie : You're right. I don't.

 

 “Surgery, respond to a page on 4-8-6-9.”

 

O’Hara : God damn it, Coop was right. Skater boy had an aneurysm.

Jackie : Are you kidding me?

 

Jackie and O'Hara go breakfast.

 

Jackie : You'll feel better after we eat something.

O’Hara : What kind of a lucky wanker actually hears an aneurysm?

Jackie : Even a blind squirrel finds a nut now and then. Who knows? He might actually have good instincts.

O’Hara : Take that back.

Jackie : Might. I said might.

O’Hara : Coop is nothing but a big girl's blouse, Jackie, and you know it.

Jackie : I know. I think I know where you're going with that blouse reference.

O’Hara : He's meek. He's a fraud. He's... full of bullshit.

Jackie : I only have a half hour for lunch. Please don't order the soufflé. It never takes 10 minutes.

O’Hara : We have a nice little pecking order at work. Coop being a good doctor disrupts the entire balance of my universe. Next thing you know, he'll be chief of surgery.

Jackie : Okay, a quick hypothetical. What would happen to a student nurse if she got busted flushing a patient's body part down the toilet?

O’Hara : That's so sweet, trying to take my mind off things with your own naughty doings. Was it a penis?

Jackie : No, an ear. Don't ask.

O’Hara : And you blamed the new girl? Well done. Well, she's a student. She won't get fired. Anyway, if you want me for backup, you can say I ordered her to flush it. Heaven. Hello, my darling. What? No. "Closed for private party."

Jackie : Come on. I'll buy you a hot dog.

O’Hara :  A hot dog?

Jackie : Honey, I was kidding.

O’Hara :  Oh god, a hot dog?

Jackie : Honey, I was just kidding. I would never never never.

 

“Dr. Forest, dial 1-1-2, please.”

 

Jackie : Dr. Cooper.

Cooper : Come on, Coop.

Jackie : All right, duly noted. You were right. That kid had an aneurysm. This is where you get to gloat.

Cooper : I fucking knew it.

Jackie : OK, time's up. Listen... I wanna tell you something and I... don't... well... I think... that you think that you are a bad doctor. And I think you do all this... easy-breezy bullshit to make up for it. And I think, however that... And if you tell anybody this I will deny it and string you up and bleed you out. I think... you are a good doctor. It's not a compliment. You know, it's your job. That just makes it easier for me to do mine.

 

Cooper takes Jackie in his arms

 

Jackie : No, don't.

Cooper : Thank you.

Mo-mo : What was that?

Jackie : You know, it was horrifying.

Akilitis : Hi, guys. You are a good lady, lady.

Jackie : Excuse me.

Akilitis : Where's my purse?

 

Security is currently mastering the man who had slapped Jackie

 

The man : Don't.

Security officer : Stop resisting us, sir.

The man : Fucking monsters!

Security officer : We're trying to help you.

Jackie : What's going on?

Cooper : Punched the fire alarm, clipped the ulnar, missed the radial...

The man : Get the fuck off me!

Jackie : Easy, guys. Easy. You've got to calm down, sir.

The man : I can't take care of her! Don't you fucking get it? I've got stairs! I don't got a ramp! Cooper : Try again.

The man : You took her legs! You expect me to push her around with a bag of piss hanging off the chair for the rest of her life? What's she paying for all these years? Tell me! Just fucking tell me!

Jackie : Will you uncuff him, please?

Zoey : He hit you.

Jackie : Zoey... So help me, god, do not call me ma'am. Uncuff him.

Cooper : I'd feel better if he were restrained.

Jackie : You're right about the aneurysm.

Security officer : It's not your call. The hospital's pressing charges, unless he's psychotic.

Jackie : Okay, he's psychotic. See you. See you.

The man : Thank you. I'm not crazy.

Jackie : Are you all right?

The man : I'm sorry. I hit you.

Jackie : What's your name?

The man : Louis. Do you have any idea how much it costs to insure a morbidly obese, alcoholic, diabetic woman with a heart murmur?

Jackie : Is this your mom we're talking about?

Louis : The HMO's sending her home and they took her frigging legs. How am I supposed to take care of her? I've two jobs.

Jackie : Get him a bed for the night. He's lost a lot of blood.

Cooper : Vous We'll get you a bed.

Jackie to Zoye : Can we get social services here?

Jackie to Louis : We're gonna help you, Louis. Just stay put.

 

In the office

 

Jackie : Hovering.

Jackie : Still hovering.

Zoey : I'm not sure that I can do this. You and Mo-mo, you're all so good at what you do. And the doctors... Oh my God! They're healers. And this place is so amazing. I got into nursing because I want to help people, and I'm afraid that I'm just slowing you down.

Jackie : What's this about? Nobody ate your muffins? You found an ear in the toilet? So what? You know what this job is? This job is wading through a shit storm of people who come into this place on the very worst day of their lives. Just so you know, doctors are here to diagnose, not heal. We heal. All saints is in the business of flipping beds. That's it. End of story. The fact that you have even the slightest inclination to help people puts you miles ahead of 100% of the population. So stop crying, okay? Buck up. If you need to cry, go do it in the ladies' room. Is that clear? Long road.

 

Jackie found the boy's mother

 

Jackie : Here's an update. He's critical, but he is stable.

Mother : That's good, right?

Jackie : But it's going to be a long haul. I know you know this, and I know it's hard sometimes to get them to do it, but you've got to make him wear a helmet.

Mother : I know. It was only one ramp and it wasn't that high. He booked the cover of pottery barn teen and I asked the photographer to get a couple without the helmet. Jackie : I'm sorry?

Mother : I wanted them for his portfolio now that he's got longer hair. It took us a year to grow it out.

Jackie : It's gonna take him a year to learn how to walk again. And you took his helmet off. It's your job to protect him. Jesus!

 

Jackie take the air out on the sidewalk. Eileen waiting for a taxi.

 

Eileen : Damn!

Jackie : Eileen, are you all right?

Eileen : Everybody's passing me by.

Jackie : Wait here. Are you gonna pretend you didn't see her? It's your god damn job!

 

The driver appears to be ill

 

Jackie : Are you fucking kidding me? Come here. How long have you chest pains?

Taxi driver : All day, I guess. Shit!

Jackie : You're okay. Eileen, can you wheel yourself in there and get me some help, please?

Eileen : Okay.

To the cab drive : Are you allergic to anything? You're all right. Sure, take my last one. This'll help.

A woman : Is this cab free?

Jackie : Are you fucking nuts?

To paramedics : He was having chest pains then he passed out.

 

 

Kevin : What do you think? Are they ready? I don't know.

Fiona : Dad, that's ours.

Kevin : It's better taste them. Pretty good.

Kevin : They're ready. Hey, babe.

Fiona : Mom!

Grace : You're kissing too hard.

Jackie : No such thing. My heads, my rules.

Fiona : Mom, you messed up my hair.

Jackie : All right. Tell me what you learned today.

Grace : That antibacterial soap doesn't work anymore because the germs got stronger.

Jackie : Wash your hands anyway.

Fiona : Mine's a show, not a tell. It's a knot. Mrs. Happy taught me.

Jackie : Very nice.

Kevin : I think mommy means what did you learn at school? But that was great. Get a load of the new ice machine. Integrated water filtration, front air intake, perfect ice... Magic.

 

TV Documentary ... “powerful real-world consequence. Deep in the hillside of the franco-swiss border,  the $8 billion  hadron collider prepares to shoot subatomic particles through some 17 miles of tunnel...”

Kevin : $8 billion? Fuck me.

Jackie : It's actually kind of amazingwhat it does, though. They're looking for the God particle.

Kevin : Comment How do you know that?

Jackie : I get around.

Kikavu ?

Au total, 4 membres ont visionné cet épisode !

mamynicky 
19.11.2016 vers 19h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

Olyne 
Date inconnue

Spyfafa 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série Manifest !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente

Design
23.10.2018

Le quartier
04.11.2018

Actualités
Nouveau projet de série pour la créatrice de Nurse Jackie

Nouveau projet de série pour la créatrice de Nurse Jackie
NBC développe actuellement une nouvelle série policière avec Liz Brixius (cf. photo), créatrice de...

Julie White rejoint Designated Survivor

Julie White rejoint Designated Survivor
Sauvée de l'annulation par Netflix, la série Designated Survivor prépare actuellement sa 3ème saison...

Nouveau design pour Nurse Jackie

Nouveau design pour Nurse Jackie
C'est peut-être un effet secondaire de ses nouvelles pilules : Nurse Jackie voit la vie en bleu ! Le...

Bobby Cannavale de retour dans le revival de Will & Grace

Bobby Cannavale de retour dans le revival de Will & Grace
Bobby Cannavale (Dr. Mike Cruz dans Nurse Jackie) reprend le rôle qu'il avait occupé de 2004 à 2006...

Casting  |  Paul Schulze

Casting | Paul Schulze
Paul Schulze (Eddie Walzer dans Nurse Jackie) vient de décrocher un rôle dans "The Punisher", il...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

stella, Hier à 22:03

Plus que 2 choup!

quimper, Hier à 22:04

Plus que un.

quimper, Hier à 22:19

Le quartier The Closer vous présente son calendrier de novembre. N'hésitez pas à venir le commenter

lolhawaii, Aujourd'hui à 01:14

Bonsoir ! Un petit message pour vous dire qu'il y a un tout nouveau calendrier sur le quartier Hawaii Five-0, celui du mois de Novembre.

lolhawaii, Aujourd'hui à 01:14

N'hésitez pas à venir le commenter

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site